L’AEEMA asbli

L’Association européenne pour l’éducation aux médias audiovisuels (AEEMA/EAAME) a été créée en 1989 sous les auspices de la Commission européenne et du Conseil de l’Europe. Elle a bénéficié de la reconnaissance d’Eurêka Audiovisuel et entretient des liens avec le Parlement Européen sur des questions relatives aux médias, à l’éducation, à la culture et aux jeunes.

L’AEEMA est une OING dotée du statut participatif, regroupées sous l’appellation collective Conférence des OING du Conseil de l’Europe. Grâce à ce statut, les OING contribuent aujourd’hui activement au processus décisionnel au sein du Conseil de l’Europe et à la mise en œuvre des programmes de l’Organisation, veillant ainsi à ce que ces derniers répondent aux aspirations des Européens.

AEEMA.NET est animée par des membres actifs de l’AEEMA.

  • Didier Schretter, Président de l’AEEMA, Belgique
  • Christiaan Colpaert, Vice-président, Belgique
  • Manuela Novais Santos, Membre du Conseil d’Administration, Portugal

En 1989, l’AEEMA à été fondé à la Vidéothèque de Paris sous le haut patronage de :

  • Madame Simone Veil, présidente de l’Année Européenne du Cinéma et de la Télévision 1988 de la Commission Européenne
  • Monsieur Hans Peter Furrer, directeur des affaires politiques au Conseil de l’Europe

par ses membres fondateurs :

  • Wolfgang Blum, Allemagne
  • Paolo Castelli, Italie
  • Christiaan Colpaert, Belgique
  • Maryvonne Lecuyer, France
  • Christian Rouaud, France
  • Didier Schretter, Belgique
  • Patrick Despiegeleer, Belgique
  • Erich Strunk, Allemagne
  • Harrie Swinkels, Pays-Bas
  • Ward Treunen, België
  • Ian Wall, Grande Bretagne
  • Giancarlo Zapolli, Italie

Membres d’honneur de l’AEEMA:

  • Philip Drummond, Grande Bretagne
  • Roman Gouzman, Israël
  • Yvette Mallet, France
  • Jan Ketzer, Pays-Bas
  • Susanne Krucksay, Autriche
  • Maurice Wenger, Suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.