Rapports – Cartographie des pratiques et des activités d’éducation aux médias dans l’UE-28 – Observatoire européen de l’audiovisuel

Publié: 28/03/2017

Un projet mené par l’Observatoire européen de l’audiovisuel et financé par la Commission Européenne.

 

 

 

 

 

 

Cette étude a pour but d’analyser les diverses initiatives d’éducation aux médias prises au niveau national ou régional afin de dresser un état des lieux de la situation.

Il s’agit du premier exercice majeur de cartographie portant sur le sujet en Europe.

Bien que cette étude ne vise pas à couvrir la totalité des initiatives en matière d’éducation aux médias, elle présente une analyse détaillée des principales tendances, en s’appuyant sur une sélection de 547 projets impliquant 939 parties prenantes dans l’ensemble de l’Union européenne, identifiées grâce à un questionnaire adressé à des experts nationaux des États membres de l’EU-28.

Dans ce contexte, que fait l’Europe pour encourager notre éducation aux médias ?

Quelles mesures sont prises aux niveaux national et européen pour favoriser notre appréciation et notre compréhension critiques des médias de masse ?

Les résultats de cette étude sont disponibles dans un rapport accompagné par 4 annexes :

  • l’annexe 1 regroupe les synthèses nationales qui présentent les résultats des réponses données par chacun des 28 États membres de l’Union européenne ;
  • l’annexe 2 contient la liste des 547 projets présentés ;
  • l’annexe 3 résume les 145 projets « étude de cas » ;
  • l’annexe 4 comporte les réponses originales des 29 experts nationaux, qui sont accessibles dans des fichiers distincts disponibles sur le site web de la Commission européenne.

Lien pour le rapport.

L’Observatoire européen de l’audiovisuel a également réalisé une vidéo animée sur le projet:

Source : Rapports – Observatoire européen de l’audiovisuel

Ils l’ont fait! Ou est passé le journaliste ?

Bientôt une prime au clic pour des journalistes romands de Tamedia? (Suisse)

Après les journalistes alémaniques, Tamedia pourrait instaurer le 1er mars prochain une prime au clic pour leurs homologues romands qui traitent les dépêches d’agences pour les différentes publications du groupe, a appris la RTS.

Source : Bientôt une prime au clic pour des journalistes romands de Tamedia? – rts.ch – Suisse

Inscrivez-vous! Parlez-en autour de vous!

La Semaine des médias à l’école en Suisse romande est une proposition pédagogique destinée à s’insérer dans le programme habituel des cours. L’ambition est de consacrer une modeste fraction de l’horaire aux médias, aux images, au numérique. C’est surtout l’occasion de mettre en oeuvre les objectifs MITIC du Plan d’études romand. Du 27 au 31 mars 2017, la 14e édition se décline sur le thème : « Toujours connectés ? « .

http://www.e-media.ch/e-media/evenements/semaine_des_medias/presentation

 

MEDIA AGAINST HATE – Uphold our ethical standards

Having good and reliable experts is an essential part of journalism, however, in many cases pool of used experts is not diverse enough. The Belgian Association of Professional Journalists (AJP) found a solution to this problem and recently launched an online platform called Expertalia. The web tool, supported by the Federation Wallonia-Brussels, helps media professionals […]

Source : MEDIA AGAINST HATE – Uphold our ethical standards

Les mégadonnées : derrière les données il faut protéger les personnes – A la une

25

Strasbourg, le 24.01.2017:

La nature des mégadonnées risque de poser un véritable défi à l’application des principes traditionnels qui gouvernent la protection des données personnelles, comme le principe de finalité ou de minimisation des données. Chaque fois que les méga données entraînent un traitement des données personnelles, chacun doit être en position d’exercer son autonomie personnelle et son droit à contrôler ses données.

Les Lignes directrices, adoptées par le Comité consultatif de la Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des données (Convention pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel, également connue sous l’intitulé de « Convention 108 ») offrent aux décideurs politiques et aux organismes qui traitent les données personnelles une assistance précieuse pour veiller à ce qu’ils mettent l’individu au centre des économies numériques.

Alessandra Pierucci, Présidente du Comité de la Convention 108, a souligné « l’importance de fournir des orientations sur ce qui est devenu, ces dernières années, une source exponentielle de connaissances ainsi qu’une source exponentielle de traitement des données personnelles. Cette première étape du Comité vers une protection renforcée des personnes dans l’environnement de mégadonnées qui est le nôtre devra conduire vers d’autres étapes afin de suivre le rythme d’évolution rapide des technologies sur lesquelles reposent les mégadonnées »

Source : Les mégadonnées : derrière les données il faut protéger les personnes – A la une